Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CAHIER REVENDICATIF CGT COORDINATION ENGIE COURRIER A ISABELLE KOCHER

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Courrier Isabelle KOCHER

Partager cet article
Repost0

EN RESEAU N°9 JOURNAL CGT DU GROUPE ENGIE OCTOBRE 2016

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

En réseau N°9 journal CGT du groupe

Publié dans INFORMATION

Partager cet article
Repost0

ACCORD RELATIF AU TRANSFERT DES AVOIRS PEE ENDEL VERS PEG ENGIE

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

ACCORD RELATIF AU TRANSFERT DES AVOIRS DU PEE ENDEL VERS PEG ENGIE

Publié dans ACCORD ENDEL ENGIE

Partager cet article
Repost0

COMMUNIQUE DU COMITE D'ENTREPRISE EUROPEEN ENGIE

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Partager cet article
Repost0

ENDEL ENGIE EN ROUTE POUR LE 15 SEPTEMBRE 2016

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

ENDEL ENGIE EN ROUTE POUR LE 15 SEPTEMBRE 2016
Partager cet article
Repost0

LA LOI EL KHOMRI EST UN OBSTACLE MAJEUR A LA JUSTICE...

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Partager cet article
Repost0

SALARIES ENDEL ENGIE, RENDEZ VOUS LE 15 SEPTEMBRE DANS VOS REGIONS

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Partager cet article
Repost0

LES CHIFFRES SONT PARFOIS TROMPEURS...

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

LES CHIFFRES SONT PARFOIS TROMPEURS...

A en croire les différents baromètres sur l'emploi des cadres et leurs rémunérations, la crise serait derrière nous, le taux de chômage des cadres serait sous les 5%... soit quasiment une situation de plein-emploi. Bref, on verrait enfin la sortie du tunnel.
Pourtant, il n'y a sans doute rien de si net. Certes l'on constate bien que, plus les personnes sont diplômées et employées à un poste nécessitant un haut niveau de qualification, plus les taux de chômage sont faibles. Certes, on note aussi au travers d'études successives que plus un jeune est diplômé, plus il intègre vite le marché du travail ce qui fait dire à certains que la formation serait un rempart efficace contre le chômage.

Mais peut-on pour autant parler d’une situation de plein-emploi pour les cadres ? C'est le doute émis par Bruno Ducoudré, économiste à l’Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE), dans La Croix le 29 août. « Ce n’est pas si simple, affirme l'économiste interrogé par Cécilia Brillault. Lorsqu’un pays est confronté à un chômage de masse, comme la France actuellement, on constate un phénomène de déqualification : des personnes très qualifiées vont prendre des postes qui ne nécessitent pas un aussi haut niveau de qualification. Ce qui maintient bas le taux de chômage de cette population. »

De fait, chacun peut vérifier autour de soi que lorsqu'il s'agit de sortir de la spirale infernale du chômage, les cadres sont contraints d'en rabattre sur leurs prétentions salariales et sur les niveaux de responsabilités auxquels ils postulent. Car durant cette crise qui n'est toujours pas terminée si l'on ne se réfère qu'aux impacts sociaux, les entreprises n'ont pas soudainement décidé de payer la qualification. Bien au contraire, elles se sont saisies pour beaucoup de la crise de 2008 et du chômage de masse pour déqualifier et sous payer. Une situation qui conduit à une profonde insatisfaction des cadres et des salariés qualifiés quant à leurs salaires.

Ainsi, selon un sondage Viavoice pour l'Ugict-CGT, 60 % des cadres et 68 % des techs considèrent que leurs salaires sont en décalage avec leur implication dans le travail. Une insatisfaction qui n'est pas près de retomber car selon une étude du cabinet Deloitte, les entreprises font pour 2017 des prévisions d'augmentations salariales "extrêmement prudentes", à hauteur de 1,8%, quasiment comme l'an dernier à la même époque.

L'étude, citée par l'AFP indique que les entreprises favorisent largement les augmentations individuelles. 54% d'entre elles déclarent ne vouloir appliquer que ce type d'augmentation pour leurs cadres. Une politique très décriée par les cadres qui sont pourtant acteurs du système d’évaluation. C'est ainsi que selon le sondage Viavoice pour l'Ugict-CGT , 66 % des cadres estiment que cette évaluation n’est pas fondée sur les bons critères et 58 % à penser qu’elle manque de transparence.

 

Partager cet article
Repost0

La CGT ENDEL ENGIE appelle à la grève le 31 mars 2016

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

La CGT ENDEL ENGIE appelle à la  grève le 31 mars 2016

Publié dans manifestation

Partager cet article
Repost0

APRES LE CCE LA CGT SIGNE LA NAO 2016 : EXPLICATION :

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Le 17 mars, au point 10, le CCE était informé sur la NAO, pour la première fois la consultation du CCE n’était pas de mise, en effet, la Loi scélérate dite Rebsamen est passée par là.

Encore des acquis qui disparaissent avec un gouvernement soit disant de gauche.

Faites vous une opinion :

Lors de cette NAO la CGT n’a pas cessé d’être force de proposition, jusqu’au bout nous avons essayé de contrecarrer les ambitions de la Direction, où son objectif principal reste la suppression du talon pour les Ouvriers et ETAM.

La CGT choisi l’option N° 2

Option 2  AG sous forme de talon de 20€ en janvier (pour le personnel ouvrier et etam jusqu’au niveau V-1), 

AI de 0,2% pour les ouvriers

– 0,3% pour les etam (jusqu’au niveau V-1),

– 1,55% pour les etam niveau V-2 et V-3 et les cadres 

0,5% correspondant au glissement de la prime d’ancienneté (GVT) 

Une évolution de la clé de répartition de la cotisation rente conjoint ouvriers et etam 

Un maintien de salaire en cas de congé paternité (jusqu’à 4250€ de salaire mensuel) 

Une valorisation des tuteurs (sous la forme d’une prime annuelle de 360€)

Les budgets d’AI s’entendent hors promotions (changement de catégorie professionnelle pour les ouvriers et etam / changement significatif de responsabilité pour les cadres)

Les mesures s’appliquent aux salariés présents toute l’année 2015 (1er janvier – 31 décembre)

Le point qui devait être aussi réglé était aussi le non changement des Coefficients à date d’embauche des Cadres, en effet les Cadres n’avait pas de changement de coefficient prévu à leur date d’anniversaire d’embauche comme le prévoit leur Convention Collective.

La situation relative des différentes positions, compte tenu éventuellement pour certaines d'entre elles de l'âge ou de l'ancienneté, est déterminée comme suit :

Position I (années de début) : 21 ans : 60. 22 ans : 68. 23 ans et au-delà : 76.

Majoration par année d'expérience acquise au-delà de 23 ans dans les conditions prévues à l'article 21 : 8. Position II : 100. Après 3 ans en position II dans l'entreprise : 108. Après une nouvelle période de 3 ans : 114. Après une nouvelle période de 3 ans : 120. Après une nouvelle période de 3 ans : 125. Après une nouvelle période de 3 ans : 130. Après une nouvelle période de 3 ans : 135. Position repère III A : 135. Position repère III B : 180. Position repère III C : 240.

La CGT a demandé aussi la rétroactivité sur ce sujet, certains Cadres ont perdu jusqu’à 1 an d’augmentation dû au non changement de Coefficient. Affaire à suivre…

Pour le reste la CGT a continué de négocier après la réunion du 3 mars, et à force de discussion, nous avons réussi à avoir en plus 70% de la rente de conjoint payée par l’entreprise.

Lors de ce CCE la CFDT par son représentant, critiquera avec véhémence et ne comprendra pas que la CGT ait continué de négocier avec la Direction, ce qui ne nous surprend pas et nous n’avons pas de leçon à recevoir d' une OS, qui par sa signature, oblige les salariés à faire 1 an de plus avant de partir en retraite ou à subir un abattement de 10% pendant 3 ans sur leur retraite complémentaire, de plus en ce moment elle négocie directement avec le gouvernement afin de rendre plus flexible le Code du travail et facilité les licenciements.

Faites-vous une opinion sur ce sujet :

La CFE CGC dit que ce n’est pas normal et demande un complément aux sommes déjà attribuées à la catégorie des Cadres, la Direction lui rappelle qu’elle paye pour les Cadres 80% de cette cotisation et que sur les congés parentaux elle avait placé le curseur à 4250 € ce qui avait tendance à favoriser les Cadres. CQFD

Après avoir consulté les salariés et les Délégués Syndicaux d’Etablissements, la CGT signe la NAO 2016.

                                                                                            Montreuil le 25 mars 2016

Partager cet article
Repost0