Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LA CGT ENDEL GDF SUEZ APPELLE LES SALARIE(ES) A SE MOBILISER POUR LA JOURNEE DE GREVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015.

Publié le par LA CGT COFELY ENDEL GDF SUEZ

LA CGT ENDEL GDF SUEZ APPELLE LES SALARIE(ES) A SE MOBILISER POUR LA JOURNEE DE GREVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015.

LA CGT ENDEL GDF SUEZ APPELLE LES SALARIE(ES) A SE MOBILISER POUR LA JOURNEE DE GREVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015.

Après l’ANI : Côté flexibilité, le Medef recense les évolutions : la rupture conventionnelle qui a «trouvé son rythme de croisière, autour de 300 000 bénéficiaires par an, masquant les PSE (c’est la collectivité qui paye, c'est-à-dire VOUS) et la refonte complète des règles de licenciement collectif, qui a notamment divisé par quatre le taux de recours contentieux des plans sociaux devant les tribunaux, et «donner une bonne visibilité aux entreprises sur la durée de procédure», vos élus CGT ne pouvant plus défendre vos emplois!!! Il faut donc, selon l'organisation patronale, « aller beaucoup plus loin sans attendre et cibler en particulier l’articulation salaires, emploi temps de travail !!!

Vient ensuite le pacte de responsabilité, est maintenant la Loi Macron :

Le gouvernement PS (de droite) aux ordres du patronat, vient de faire passer cette Loi  à coup de 49-3. La Loi Macron c’est plus de facilité pour licencier, la banalisation du travail du dimanche et du travail de nuit, la possibilité aux employeurs de déroger au Code du travail et surtout d’affaiblir la justice Prud’homale, après vous avoir supprimé le droit d’élire vos représentants.

 Il faut continuer à mobiliser pour enlever cette loi, liberticide et antidémocratique.

Ainsi, à longueur d’antenne, économistes, experts, se relaient pour accréditer l’idée,  portée par le Medef et le gouvernement, que la solution à nos problèmes serait d’accepter de nouveaux sacrifices en matière d’emplois, de salaires ou de retraites, de démanteler les services publics. Ils voudraient imposer leurs éternels mauvais remèdes, qui conduisent au niveau de chômage et de précarité que nous connaissons, à un gel voire une baisse du pouvoir d’achat pour les plus modestes.

Les négociations qui s’ouvrent sur les retraites complémentaires AGIRC/ARRCO en sont un nouvel exemple. Ce sont les salariés (es) et les retraités (es) qui devraient assumer le manque de recette de ces caisses, en cotisant plus longtemps tout en voyant leur pension de retraite diminuée.

Ces politiques, consistant à chaque fois à culpabiliser et à « faire payer » ceux qui n’ont que le fruit de leur travail comme revenu, c’est ce qu’on appelle l’austérité !!!

Les salariés (es) ne sont pas dupes. Ce début d’année, est marqué par de nombreux conflits sociaux dans différentes professions, comme chez Endel GDF SUEZ ou 1500 salarié(es) étaient en grève le 7 janvier à l’appel de la CGT, la santé, l’énergie, les transports avec les routiers, les cheminots, la chimie, etc… Des conflits sont marqués par des succès en matière de salaires, de primes obtenues, d’emploi.

Ces luttes, on les retrouve dans de nombreux pays européens à l’image des métallurgistes allemands qui ont obtenu une augmentation générale de 3,4 %.

Oui, le progrès social est possible aujourd’hui.

La journée du 9 avril, doit constituer une étape  forte de mobilisation des salariés(es) dans les Etablissements ENDEL GDF SUEZ, elle doit être une journée pour se faire entendre sur les lieux de travail et dans la rue, pour construire collectivement un autre avenir social et économique.

Rapprochez-vous de vos délégués CGT ENDEL, il est grand temps d’agir…

Le 9 avril, moi aussi, j’en suis !!!

Ensemble, imposons d’autres choix

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

LA CGT SIGNE L’ACCORD SUR LA NAO 2015.

Publié le par LA CGT COFELY ENDEL GDF SUEZ

Lors du Comité Central d’Entreprise (CCE) du 19 mars, les élus ont donné un avis favorable (14 voix Pour, 1 contre, 1 blanc, 1 nul) aux propositions de la Direction sur la NAO 2015.

La CGT après consultation des DS Etablissements, même si elle trouve les propositions insuffisantes,  signe cet accord (14 DS E pour la signature, 2 sans réponse)

L’avenant sur la rente de conjoint a été signé aussi. (Nous reviendrons sur cet accord qui a été signé en fin d’année  dans un prochain article)

La CGT a aussi signé un accord à durée déterminé, régissant le travail VSDL (vendredi, samedi, dimanche, lundi), et ce, sur le groupe et périmètre fermés de la robinetterie de Chinon.

Lors de ce CCE, la Direction a informé les élus de la création de filiales ou succursales, et rachats d’entreprises à l’étranger et en France métropolitaine.

En ce qui concerne la situation de l’industrie qui est très mauvaise en France, la Direction nous indique qu’il y a des difficultés  dans plusieurs secteurs et qu’elle reviendrait dans un prochain CCE (en avril ou mai) sur ses points là.

Sur le nucléaire les différents retards du grand carénage et les arrêts qui sont reportés posent aussi des problèmes d’organisations dans ce secteur.

La situation actuelle, devient difficile dans l’industrie, restez vigilants  et faites remonter à vos DS E et Elus  CGT vos problèmes.

 

 

 

Publié dans NAO 2015

Partager cet article

Repost 0

Le point sur les négociations ARRCO et AGIRC par l'Ugict CGT

Publié le par LA CGT COFELY ENDEL GDF SUEZ

Le point sur les négociations ARRCO et AGIRC par l'Ugict CGT

Fiche retraite AGIRC et ARCCOS Faites vous un avis

Le MEDEF s'arc-boute sur son refus de mettre un euro de plus pour financer les régimes de retraite complémentaire. 

Il entérine de fait le passage d'un système à prestations définies, garantissant le niveau de la pension par rapport au salaire de fin de carrière,  à un système à cotisations définies : le niveau des prestations devrait alors être incessamment révisé à la baisse pour rétablir l'équilibre des comptes des régimes. Les salariés devraient ainsi cotiser sans visibilité sur leur niveau de vie à la retraite !

Les questions d'égalité salariale femmes / hommes, pourtant lourdes d'impacts sur le niveau des ressources, sont considérées comme hors sujet, alors que les propositions du MEDEF aggraveraient la situation des femmes en amputant sévèrement les futures pensions de réversion.

Le MEDEF persiste quant à la disparition de l'ARRCO et de l'AGIRC, remplacés par un régime unique fonctionnant sur le modèle suédois. Certes, il reconnaît que cela ne réglerait rien mais il y voit le moyen de reculer l'échéance d'épuisement des réserves de l'AGIRC, quitte à assécher celles de l'ARRCO déjà trés entamées. Cela revient de fait à faire payer une partie de la retraite des cadres par les non-cadres et à déstabiliser fortement le statut cadre.

En conclusion, un cap nouveau serait franchi si on acceptait l'inacceptable : on passerait de l'inégalité du partage des efforts entre entreprises et salariés, ces derniers étant invités à payer deux fois, d'abord en tant qu'actifs puis en tant que retraités, à une situation où seul le monde du travail serait mis à contribution, le MEDEF s'exonérant de tout effort de financement. Ceci, alors que les déficits des régimes de retraite proviennent prioritairement d'un  manque de ressources du à la faiblesse des salaires et au chômage de masse organisé par les entreprises.

La CGT et son UGICT portent des propositions précises de financement, qui selon l'analyse des services techniques de l'AGIRC et de l'ARRCO, permettent de rétablir immédiatement et durablement l'équilibre financier des régimes :

  • l'égalité salariale entre les femmes et les hommes, 

  • l'alignement des taux de cotisation pour la retraite pratiqués au-dessus du plafond de la sécurité sociale sur ceux pratiqués en-dessous, 

  • l'augmentation à 150 points de la garantie minimale de points,

  • l'extension de l'assiette de cotisation à l'intéressement, la participation et autres sommes aujourd'hui non assujetties.

    Il appartient maintenant aux salariés de se prononcer.

    C'est le sens d'une pétition mise en ligne le 23 mars.

  •  

    Faite vous un avis...

Partager cet article

Repost 0

LA LETTRE ECONOMIQUE CGT FEVRIER 2015

Publié le par LA CGT COFELY ENDEL GDF SUEZ

Publié dans INFORMATION

Partager cet article

Repost 0