Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COMMUNIQUE DE LA CGT GDF SUEZ

Publié le par LA CGT ENDEL

LOI NOME : Les lobbyistes du capital à la manœuvre.

 

Débat sur la Loi NOME : Ça suffit ! La Compagnie Nationale du Rhône ne fera pas une nouvelle fois les frais d’une loi sur le marché de l’électricité !!

 

La loi sur la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité en débat à l’Assemblée Nationale prévoit qu’EDF cède à ses concurrents 25 % de sa production d’origine nucléaire.

C’est un véritable hold-up qui offre aux intérêts privés la possibilité de réaliser d’importants profits sans investir un seul centime d’euro dans des outils de production.

 

Une étape supplémentaire vient d’être franchie hier par le dépôt de l’amendement N°CE 101 qui prévoit « la privatisation de la Compagnie Nationale du Rhône et le passage de GDF SUEZ comme actionnaire majoritaire de cette entreprise publique ».

 

La CNR est une entreprise dont la majorité publique a été confirmée par une loi en décembre 2001 suite à un important mouvement social lors de l’ouverture du marché de l’électricité en 2000.

Ce producteur indépendant d’électricité a dans son capital de nombreuses collectivités territoriales des régions riveraines de la vallée du Rhône et au-delà

(17 %), la Caisse des Dépôts et de Consignation (33 %) et le groupe GDF SUEZ (49,9 %).

La CNR développe ses missions liées à la concession du Rhône, en trois directions : la navigation, l’aménagement du territoire et la production d’hydroélectricité.

Une partie des ventes permet de financer des missions d’intérêt général le long du fleuve depuis 2001.

C’est un partenaire reconnu par les multiples acteurs usagers et riverains du fleuve.

Par la privatisation, l’équilibre fragile, qui s’est construit depuis 10 années, serait très rapidement détruit et il n’est pas besoin d’être un grand économiste pour prévoir les conséquences d’une telle opération.

L’actionnaire majoritaire imposera des choix dictés par ses intérêts strictement financiers. La CNR serait contrainte de faire remonter ses résultats vers la holding, comme c’est le cas avec les diverses filiales du groupe GDF SUEZ (par exemple la Société Hydroélectrique du Midi détenue à 100 %), pour permettre d’accroître le dividende distribué aux actionnaires de GDF SUEZ (+10 % pour 2009) et ce en pleine période de crise !

Les risques sont réels pour que les moyens affectés aux missions d’intérêt général soient revus à la baisse remettant en cause les métiers spécifiques des salariés de la Compagnie, les politiques sociales et de développement de l’emploi mises en œuvre depuis quelques années à la CNR.

 

Ce que vise l’amendement N°CE 101, c’est permettre à GDF SUEZ de s’accaparer les résultats économiques et financiers détenus aujourd’hui majoritairement par les actionnaires publics.

Les marges réalisables par la vente de l’énergie seraient faites directement au sein de GDF SUEZ détournant ainsi une importante composante du résultat annuel de la Compagnie, spoliant ainsi les collectivités actionnaires d’un « juste » retour et le budget de l’Etat de la redevance annuelle de 24 % sur le chiffre d’affaires.

 

Une nouvelle fois, des députés de la majorité présidentielle s’illustrent pour démanteler une entreprise publique indépendante qui donne satisfaction.

 

Les personnels de la CNR, comme en 2000, ne laisseront pas brader cet outil !

 

Nous informerons dans les heures qui viennent les collectivités locales et les populations et usagers et nous prendrons toutes mesures nécessaires pour faire retirer de tels amendements et la loi qui les permet.

 

                                                                                                        Montreuil le 26 mai 2010

 

Interlocuteur :                                                 Contacts Presse :

Robert TEXTORIS                                           Marie-Claire CAILLETAUD

06 07 16 99 30                                                  06 17 48 44 79

                                                                          Laurent LANGLARD

                                                                          06 70 30 82 96

Publié dans DIVERS

Partager cet article

Repost0