Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Congés payés, se qui change pendant la crise jusqu'au 31/12/2020.

Publié le

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

BASE DE CALCUL DU CHÔMAGE PARTIEL

Publié le

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

Si vous avez réservé ou organisé un séjour touristique ou un voyage?

Publié le

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

Coronavirus: L'ASN a alerté EDF sur les prestataires du nucléaire

Publié le

PARIS (Reuters) - L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé jeudi avoir alerté EDF sur la situation de salariés d'entreprises prestataires intervenant au sein des centrales françaises afin de leur assurer notamment une protection suffisante dans le contexte de l'épidémie de coronavirus.

EDF doit dans ce cadre "définir clairement quelles sont les activités de maintenance ou de logistique pour lesquelles une continuité est indispensable afin qu'il n'y ait pas d'ambiguïté pour ces entreprises et leurs salariés", a indiqué l'ASN dans une note d'information.

Le groupe doit aussi "veiller à ce que les conditions de santé et sécurité soient communiquées et mises correctement en place sur les sites pour tous les salariés".

L'ASN a par ailleurs adapté sa propre organisation au contexte du coronavirus en suspendant ses inspections avec déplacements sur site, sauf exceptions, et en les remplaçant par des contrôles à distance portant notamment sur l'examen de documents liés à l'exploitation courante des centrales nucléaires.

EDF privilégie pour sa part l'exploitation de ses sites indispensable à la fourniture d'électricité et étudie actuellement les conditions de poursuite des activités de maintenance des réacteurs lors des arrêts pour rechargement.

Le groupe a dû modifier mi-mars des procédures de contrôle de radioactivité au sein de ses centrales après l'exercice par quelques salariés - en très grande majorité des prestataires - de leur droit de retrait pour cause de crainte de contamination par le coronavirus.

(Benjamin Mallet, édité par Bertrand Boucey)

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

LES USINES NON VITALES DOIVENT ETRE MISES A L’ARRET !

Publié le

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

LE MENSUEL DES MÉTALLURGISTES MARS 2020 !!

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

LE MENSUEL DES MÉTALLURGISTES MARS 2020.

Partager cet article

Repost0

COVID 19 : La prise des congés payés pendant la période d’urgence sanitaire

Publié le

Partager cet article

Repost0

Les syndicats d'Engie lui demandent de renoncer au dividende 

Publié le

Les syndicats d'Engie lui demandent de renoncer au dividende 

REUTERS•25/03/2020 à 12:28

https://s.brsimg.com/static-000/cache/i/content/images/9/7/7/977b15f1614cac481ffd6f57d0035f2c-728x485.jpg

LES SYNDICATS D'ENGIE LUI DEMANDENT DE RENONCER AU DIVIDENDE

PARIS (Reuters) - Les syndicats d'Engie demandent la suppression du dividende proposé par le groupe au titre de 2019 pour lui permettre de sécuriser ses flux de trésorerie et de participer à la relance de l'économie française une fois que la pandémie de coronavirus sera terminée, selon une lettre ouverte adressée au ministre de l'Economie.

Le fournisseur de gaz et d'électricité, également très actif dans les services, a annoncé fin février qu'il proposerait un dividende de 0,80 euro par action au titre de 2019, en hausse de 7%, lors de l'assemblée générale des actionnaires prévue le 14 mai prochain.

Dans le contexte de la pandémie de coronavirus, les syndicats d'Engie - CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT et FO - estiment cependant que le groupe "doit tout mettre en œuvre pour sécuriser ses flux de trésorerie afin d'accompagner ses clients et ses fournisseurs dans des délais de paiement adaptés mais également participer à la relance rapide de l'économie nationale dès la sortie de cette pandémie".

L'intersyndicale demande en conséquence à l'Etat actionnaire, en s'adressant au ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, de se prononcer contre le dividende prévu au titre de l'exercice 2019 lors de l'assemblée générale et de voter en faveur d'une résolution, proposée par les partenaires sociaux, plafonnant à quelque 50% les futurs taux de distribution d'Engie.

L'Etat français détenant 23,6% du capital d'Engie, la suppression du dividende au titre de 2019 représenterait pour lui un manque à gagner de 461 millions d'euros environ.

Bruno Le Maire a de son côté demandé mardi "à toutes les entreprises, notamment les plus grandes, de faire preuve de la plus grande modération" dans leur politique de versement des dividendes.

La directrice générale par intérim d'Engie, Claire Waysand, a pour sa part déclaré au quotidien Les Echos que le groupe, dans le contexte du coronavirus, permettait à ses petits clients professionnels faisant l'objet d'une fermeture de ne pas effectuer de paiement pendant trois mois, puis de bénéficier d'un étalement de leur facture sans frais sur les quatre mois suivants.

Ce soutien fait suite à l'annonce par Emmanuel Macron d'une suspension des factures d'électricité, d'eau et de gaz pour les très petites entreprises (TPE) en difficulté en raison de la crise sanitaire.

(Benjamin Mallet, édité par Marc Angrand)

 

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

Lettre Ouverte au ministre de l'économie sur les dividendes d'ENGIE

Publié le

Pour info ENGIE a prévu de distribuer 1,9 milliards € en mai 2020 et 3,9 milliards € en mai 2021!!!

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

PEUT-ON EXERCER SON DROIT DE RETRAIT DANS CETTE PÉRIODE DE CRISE SANITAIRE ?

Publié le

Publié dans COVID 19

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>