Plan d'Acompagnement Social à Fos sur Mer, Strasbourg et Bourgogne.

Publié le par LA CGT ENDEL

PLAN D’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU DEGRAISSAGE DU PERSONNEL ENDEL !!!

 

Mardi 2 février c’est tenu la première réunion de négociations à Marignane pour le CE sud Est sur le plan d’accompagnement social (PAS) décidé par ENDEL.

 

A notre surprise, 3 Délégués Syndicaux Centraux manquaient à l’appel CFTC, FO, CFE CGC, la CFDT ne souhaitant qu’être représenté en tant qu’élu  du CE Sud Est ?

Comme quoi le sort des 148 salariés par les suppressions de postes ne les concerne pas ?

 

Quoi qu’il en soit la CGT était bien présente pour défendre vos intérêts.

 

Lors de cette réunion la Direction nous a montré plusieurs facettes de son emprise sur la situation, après quelques explications sur la situation du site de Fos sur mer, ou nous travaillons pour un mono client (Arcelor Mittal = 90% de notre activité avant sur l’agence, 40% actuellement). Alors que les Elus critiquent cette dérive depuis plusieurs années.

Des pertes sur les appels d’offres Eurocopter, Elengy etc. etc.ou nous arrivons 2e.

 

Endel leader des services à l’industrie deviendraient t-il le Poulidor sur les appels d’offres !!!

 

Sur le Creusot et la Bourgogne nous avons fait le constat que 600 M€ étaient investis dans la région, hors on s’aperçoit que Endel n’y va pas !!! Et encore moins chez Areva.

Il y a de quoi s’inquiéter de la pérennité de nos emplois.

 

Au soir de cette réunion de négociations nous sommes tombés sur un constat de désaccord sur le montant des indemnités de départs, mais ce n’est à nos yeux que la 1ere réunion de négociations. (Fin de réunion 21h00)

 

Le 4 février à Strasbourg pour le CE Nord Est, Les OS CFTC, CFE CGC et FO brille par leurs absences… (Très inquiétant)

 

Suite à la réunion du 2 sur le Pôle Sud Est la Direction fait volte face et nous annonce que le projet PAS comporte désormais exclusivement des mesures de mobilité géographique et professionnelle interne Endel et du groupe GDF suez.

Mais à notre question de nous faire voir les postes disponibles en interne, nous n’avons pas de réponses.

Nous demandons à la Direction de s’engager fermement (en signant) pour que tout le monde puisse retrouver un emploi chez Endel ou dans le Groupe.

Elle refuse, mais elle est sûre de retrouver un emploi à tout le monde.

De qui se moque t-on !!!

 

En ce qui concerne le Pôle Nord Est 54 postes sont supprimés.

 

Endel profite t-il de la crise pour dégraisser ?

Sur le site de Fos sur mer nous nous posons la question, en effet bons nombres d’entreprises rayonnent dans le secteur, il est incompréhensible que Endel n’y trouve pas sa place.

 

Pour le secteur Nord Est la situation est plus difficile.

 

Lundi 8, nous avons une réunion avec la Commission Economique, vos élus CGT on déjà posé les questions qui nous inquiète sur la situation de certains secteurs et en particulier le site de Dunkerque ou Total décide de stopper sa production. 
L’impact pour Endel et l'arrêt du contrat (environ 110 salariés touchés), il n’en reste que 6 en poste à ce jour et l’abandon de l’arrêt décennal, qui impactera le Pôle Spécialité à hauteur de 140 personnes.

Nous reviendrons sur ses sujets dans le blog.

 

Mais dors et déjà ne vous inquiétez pas pour vos dirigeants, selon l’autorité des marchés financiers, le PDG du groupe « Energétiques GDF Suez », Gérard Mestrallet, a exercé plusieurs milliers de stock- options en janvier, réalisant une plus value de 830 500 euros…

 

Une paille dans son quotidien…

 

 

 

Publié dans ACCORDS ENDEL GDF SUEZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article