RÉUNION DE LA NAO DU 6 DÉCEMBRE 2018

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Une chance au tirage, une chance au grattage :-))

Une chance au tirage, une chance au grattage :-))

Jeudi 6 décembre s’est tenue la quatrième réunion de NAO. 

La Direction a, en premier lieu, rappelé les mesures envisagées dans le cadre d’un accord au terme de la réunion du 14 novembre dernier soit :

  • L’augmentation de 3% du salaire minimum ENDEL le portant ainsi à 1600 €
  • Une enveloppe globale envisagée au titre de la NAO 2019 de 1,9 % (incluant l’impact de la création du 13ème mois, et de la GVT)
  • La mise à disposition de véhicules de service pour les salariés effectuant plus de 15 000 km/an (dans les conditions visées par l’expérimentation menée en 2016)
  • La finalisation du projet « filières » visant notamment à :
  • Objectiver et rationaliser l’utilisation de la classification
  • Dessiner les trajectoires professionnelles au sein d’une même famille métier et entre les filières

Les cahiers revendicatifs des OS ont fait l’objet de chiffrages communiqués en séance (nous vous adresserons dans les plus brefs délais les précisions demandées) :

  • CGT : 8,4 % (hors déplacements)
  • CFDT : 6,4% (hors déplacements)
  • FO : 5% (hors déplacements)
  • CFE-CGC : 5% (hors déplacements)

En complément, les revendications suivantes ont également été chiffrées :

  • Suppression de la tranche 80 km à 200 km (accord déplacements) : environ 1 million d’€
  • Réévaluation du GD à hauteur de 120 € (accord déplacements) : environ 10,4 millions d’€

La Direction a rappelé qu’elle n’était pas favorable à la mise en place d’une AG, mais prête à mettre en place un dispositif permettant de traiter les cas des salariés non concernés par la GVT et/ou n’ayant pas bénéficié d’AI depuis au moins 3 ans.

C’est dans ce cadre que la Direction a proposé les mesures suivantes :

  1. Passer l’enveloppe globale envisagée de 1,9% à 2,1%. Cette enveloppe inclue, pour les salariés ouvriers et etam, l’impact de la création du 13eme mois et celui de la GVT ;
  2. Traiter de manière distincte les salariés non concernés par la GVT et/ou n’ayant pas bénéficié d’AI depuis au moins 3 ans :
  • En leur attribuant une enveloppe d’AI spécifique calculée selon les taux définis pour chaque catégorie socio-professionnelle ;
  • En garantissant un taux de sélectivité a minima identique à celui appliqué à chaque catégorie socio-professionnelle.
  1. La fixation d’un montant plancher d’AI
  2. La mise à disposition de véhicules de service pour les salariés effectuant plus de 15 000 km/an (dans les conditions visées par l’expérimentation menée en 2016)
  3. La finalisation du projet « filières » visant notamment à :
  • Objectiver et rationaliser l’utilisation de la classification
  • Dessiner les trajectoires professionnelles au sein d’une même famille métier et entre les filières.

Une dernière réunion est planifiée le 8 janvier 2019.

NOTA:

Il serait judicieux de nous faire remonter à la délégation CGT,  vos réactions et/ou impressions avant

la dernière réunion de NAO !

                                   Colombes 6 décembre 2018

 

Publié dans NAO 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

louvet pascal 10/12/2018 10:06

Comme le précise SG si dessous les salariés de l'Atlantique veulent une révision de l’indemnité kilométrique et pas révision à la Macron pas une mesurette à 3 cts !!!
Grand déplacé ou local nous ont pas la carte total !!!
courage camarde !

20/12/2018 16:42

Salut Pascal, on lâche rien.
Notre DG est un vrai macron et il veux rien lâcher.
Vive les Gilets Jaunes et Vive la CGT.

SG 09/12/2018 21:41

Aucune info sur l'augmentation des indemnités kilométriques ! 2 centimes de plus en dix ans !

C'est très bien d'augmenter le salaire de base minimum. Mais quand ce salaire rattrapera nos salaires cela deviendra notre NAO !

Je sais que c'est pas évident pour vous.
Bonne continuation à vous.