Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REVENDICATIONS DE LA CGT POUR LA NAO 2020

Publié le

La NAO 2020 a débuté le 9 octobre et le 5 novembre avec présentation des chiffres.

Nous allons rentrer dans le vif du sujet lors des prochaines réunions qui auront lieu le 19 novembre et le 4 décembre.

Comme d'habitude la CGT vous informera des propositions de la direction.

 

Objet : NAO 2020 :

Au vu des résultats historique pour le groupe ENDEL Engie en 2019 avec un ROC annoncé en V4 à 27,1 millions d’euros

Ce qui fait plus que doublé les résultats de 2018 avec un ROC de 13,1 millions d’euros.

Il est grand temps de redistribuer équitablement les fruits de ces résultats à l’ensemble des salariés d’ENDEL ENGIE et ainsi de les récompenser à juste titre de tous leurs efforts.

Si vous persistez en 2020 à ne pas leur donner une NAO digne de ce nom, avec le retour d’une AG avec un talon afin et de stopper la fuite en avant de nos compétences vers la concurrence qui a commencé en 2018 et qui s’est accéléré en 2019, ceci ne fera que s’accroitre de nouveau en 2020.

Pour la CGT, il est grand temps de retrouver une réelle stabilité opérationnelle et managériale en 2020 afin qu’ENDEL retrouve enfin de la sérénité dans le travail et auprès de ses clients.

Nous vous rappelons que la NAO doit être conforme à l’article L 2242-8 et suivant du Code du Travail, et la communication doit être de bonne foi, dans un esprit constructif, avec le souci d’une information transparente, sincère, précise et complète.

 

C’est pourquoi les salariés d’ENDEL ENGIE revendiquent pour la NAO 2020 :

SALAIRES :

  • Mise en place d’une grille de salaires en 2020, comme promis par vos prédécesseurs, afin de réduire les inégalités de traitement entre les salariés.
  • Une Augmentation Générale de 2% avec un talon minimum de 50€ pour toutes les catégories sociaux-professionnelles.
  • Une Augmentation Individuelle de 2% pour toute les catégories sociaux-professionnelles, avec priorité aux salariés qui n’ont pas eu d’AI depuis 3 ans. (Somme à calculer et partager par catégorie, par pôle, par région et par agence et hors promotions)
  • Augmentation du SMIC ENDEL à 1800€ brut mensuel.
  • Déplafonnement de la prime d’ancienneté suivant l’ancienneté du salarié dans l’entreprise afin de favoriser la fidélisation des salariés.
  • Mise en place de la prime « des gilet jaune » à hauteur de 1000€/salarié jusqu’à un salaire de base de 3000€ et au-delà de ce salaire une dégressivité progressive.
  • Revalorisation des bas salaires et la mise en place d’une réelle évolution des coefficients qui sont bloqué depuis des années (ouvrier 215 et 240, etam 255).
  • Egalité hommes/femmes rattrapage des salaires et des coefficients.

 

DÉPLACEMENTS ET INDEMNITÉS DE REPAS :

  • Augmentation de la part patronale à hauteur de 80% pour les tickets restaurants.
  • Mise en place d’une indemnité carburant compensatrice pour les sédentaires.
  • La reconnaissance systématique du domicile fiscal du salarié comme point de départ pour tout déplacement.
  • Demande que les IK soit indexé sur le barème fiscal des 6 cv.
  • Suppression de la tranche 80 à 200 km pour les grands déplacements.
  • Revalorisation du grand déplacement à 120€ par jour/calendaire.
  • Petit déplacement forfaitaire de 10€ sur place lors d’un GD.
  • Nous voulons l’attribution des heures de recherche de chambre des le 1er jour de GD.
  • Nous voulons que les détentes soient acquises automatiquement au-delà de 2 et 4 semaines de GD.
  • Nous vous demandons de respecter l’adresse du CNPE et non une boite postale à plus de 10 km.
  • Elargissement et mise en place du statut d’EMM pour tous les salariés en grands déplacements (véhicules de service).
  • Nous voulons que tous les CQPM, alternants et apprentis aient une indemnité de déplacement.

 

CONVENTION COLLECTIVE :

  • Etendre la valeur du point de la Convention collective Rouen Dieppe à l’ensemble des salariés.
  • Nous voulons que les congés enfant malade soient rémunérés à 100% par l’entreprise et étendu à l’ensemble de l’entreprise.
  • Accordé des jours aux salariés pour un conjoint (e) hospitalisé ou malade.
  • Revalorisation du pourcentage de l’activité sociale et culturelle pour l’ensemble des CSE d’ENDEL ENGIE à hauteur de 1,5%.

 

ACCORD ENDEL A NEGOCIER EN 2020 :

  • Mise en place d’un accord de participations et d’intéressements aux bénéfices.
  • Mise en place d’un accord QVT chez ENDEL ENGIE. (sans oublier le télétravail)

Dans l’attente de vos réponses, veuillez Monsieur, recevoir mes salutations distinguées.

Publié dans NAO 2020

Partager cet article

Repost0

Echos des négos de la Convention Collective Nationale

Publié le

 

Vendredi 18 octobre 2019 - Relations individuelles de travail (10ème réunion)

 

Si l’UIMM (patronat de la Métallurgie) avait décidé de ne plus faire évoluer le projet d’accord issu de la réunion précédente, il a néanmoins dû faire face à une opposition unanime des 4 organisations syndicales exigeant que le texte évolue.

 

D’emblée, la CGT a donné le ton dans cette séance pour exiger un texte assis sur le meilleur de l’existant et porteur d’innovations sociales. Elle a précisément rappelé l’importance du sujet puisqu’il est question des droits quotidiens des salariés quelle que soit la catégorie professionnelle, c’est le cœur des conventions collectives territoriales et la convention collective nationale des ingénieurs et cadres qui est sur la table des négociations.

 

L’UIMM a du finalement concéder quelques modifications complémentaires :

  • Allongement du congé de paternité de 11 à 14 jours,
  • Préavis de licenciement : retour à la durée actuellement prévue par la CCN pour le licenciement des ingénieurs et cadres âgés de 50 à moins de 55 ans et ayant 5 ans d’ancienneté : 6 mois,
  • Minoration de l’indemnité de licenciement des ingénieurs et cadres : retour aux conditions actuelles exigées dans la convention collective nationale des ingénieurs et cadres,
  • Formulation plus précise des circonstances permettant de recourir à la clause de non concurrence.
  • Information du salarié malade licencié, s’il en fait la demande, des emplois disponibles pendant 6 mois suivant son licenciement,
  • Congé enfant malade : 4 jours indemnisés à 50% au lieu de 3 par an (mais la durée ne bouge pas, 3 ou 5 jours en fonction de l’âge ou du nombre d’enfants).

 

Malgré tout, ces dernières évolutions du projet sont loin de répondre à nos exigences. Mais l’UIMM s’est refusée d’aller plus loin et a décidé unilatéralement de clore la négociation.

 

Une chose est sûre, tout le travail d’information et de mobilisation mené dans les entreprises et les territoires participe très largement à la construction de convergences syndicales face au patronat.

 

Ainsi, profiter des vendredis de l’action pour poursuivre le travail de mobilisation engagé depuis la rentrée est plus que jamais nécessaire.

 

La délégation fédérale.

Publié dans CCN

Partager cet article

Repost0

Mensuel des Métallos d'Octobre 2019

Publié le

Publié dans Mensuel des Métallos

Partager cet article

Repost0

NOTRE DIRECTION DÉNONCE UN USAGE

Publié le

  

PENDANT QU’ILS SE GAVENT

ILS NOUS SAIGNENT

 

Je vous prendrais jusqu’à la dernière goutte

 

Notre chère direction est en train de dénoncer un usage qui date de nos anciens sur les heures supplémentaires.

Le processus est lancé et devrait être applicable au 1er janvier 2020.

Aujourd’hui, quand on prend un ou plusieurs RTT ou un CP dans la semaine et que dans la même semaine on fait plus de 38 heures, la majoration des heures supplémentaires s’applique.

Demain ce sera terminé, nous n’aurons plus la majoration des heures supplémentaires si l’on prend un ou plusieurs RTT, CP etc… dans la même semaine que l’on fait des heures supplémentaires.

Les 8 heures du CP ou RTT seront neutralisées afin de ne plus engendrer d’heures supplémentaires.

On nous mettra en RRT employeur le mercredi et nous fera venir le samedi sans majoration !!!!!!!!!!!

Et pendant ce temps-là notre grande direction se gave.

En 2018 ils se sont versés 1 584 000 € de revenu annuel pour 3,5 personnes.

En 2017 c’était 1 573 000 € de revenu annuel pour 4 personnes.

Ce qui fait un revenu moyen annuel de 452 571 €.

Soit 37 714 € par mois en moyenne par salarié en 2018.

 

Ce qui fait une augmentation mensuelle d’environ 5 000€ par directeur en 2018 !!!!!!!!!!!!!!!

Publié dans Tract

Partager cet article

Repost0

Mensuel des Métallos de Septembre 2019

Publié le

Publié dans Mensuel des Métallos

Partager cet article

Repost0

TOUS EN GRÉVE LE 24 SEPTEMBRE POUR DÉFENDRE NOTRE RETRAITE

Publié le

Publié dans APPEL A LA GREVE

Partager cet article

Repost0

Mensuel des Métallos de Juin 2019

Publié le

Publié dans Mensuel des Métallos

Partager cet article

Repost0

Mensuel des Métallos du mois de Mai 2019

Publié le

Publié dans Mensuel des Métallos

Partager cet article

Repost0

PGAC DE GRAVELINES ; 5ème JOURS DE GRÉVE, ARRÊT DE TRANCHE RGV Tr 5 REPOUSSE !!!

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

PGAC DE GRAVELINES ; 5ème JOURS DE GRÉVE, ARRÊT DE TRANCHE RGV Tr 5 REPOUSSE !!!

Partager cet article

Repost0

PGAC GRAVELINES MOUVEMENTS DE GRÉVE DU 25 JUILLET

Publié le par LA CGT ENDEL ENGIE

Nous reviendrons sur ce mouvement de grève à Gravelines...

aff à suivre...

PGAC GRAVELINES MOUVEMENTS DE GRÉVE DU 25 JUILLET
PGAC GRAVELINES MOUVEMENTS DE GRÉVE DU 25 JUILLET
PGAC GRAVELINES MOUVEMENTS DE GRÉVE DU 25 JUILLET
PGAC GRAVELINES MOUVEMENTS DE GRÉVE DU 25 JUILLET

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>