NAO 2012 VOICI LES DERNIERES PROPOSITIONS DE LA DIRECTION.

Publié le par LA CGT ENDEL GDF SUEZ

NAO 2012 VOICI LES DERNIERES PROPOSITIONS DE LA DIRECTION.

« La trêve des confiseurs » vient de s’achever, avec la journée de négociation sur les salaires (NAO) où notre cher Direction nous a fait passer le message que les salariés malgré tous leurs efforts  n’auraient  pas la même augmentation que l’an dernier.

Alors que les résultats ENDEL SAS avoisinent les 11 Millions d’€uros !!!

 Et que le DEFI 100 a engrangé 87 Millions d’€uros de chiffres d’affaires et de commandes supplémentaires !!!

L’inflation de 2011 est de 2,5%, pour 2012 notre Direction a sortie sa boule de cristal et consulté ses voyants pour nous dire qu’elle sera de 1,4%, « chercher l’erreur » tout en sachant que le gouvernement prévoit de faire passer une TVA dite sociale et ce avant le mois de mai.

La réunion de ce jour c’est terminée sur le constat que l’on nous prend vraiment pour des jambons….

Voici la 1ère proposition :

Ouvriers : AG 1%  AI 1% Talon 20 € Ancienneté 0,5% (de la masse salariale)

ETAM I à V1 inclus : AG 0,7%, AI 1,3% Talon 20 € Ancienneté 0,5% (de la masse salariale)

Cadres et ETAM V-2 et V-3 : AI  2,5%

Voici la 2e  proposition :

Ouvriers : AG 1,3%  AI 1% Talon 25 € Ancienneté 0,5% (de la masse salariale)

ETAM I à V1 inclus : AG 1 %, AI 1,3% Talon 25 € Ancienneté 0,5% (de la masse salariale)

Cadres et ETAM V-2 et V-3 : AI  2,5%

10% d’augmentation sur les primes de médailles du travail.

50€ d’intéressement. (Soit 4,16 € Brut par mois…)

Evidement  et comme à son habitude la Direction nous dit que la 2e proposition ne tient que si nous signons la NAO, en cas de NON signatures des OS, il ne faudra prendre que la 1ere proposition…

L’intersyndicale décide de sortir pour l’instant de cette négociation de dupes.

Nous allons décider avec les autres OS et après avoir consulté les salariés des suites à donner à ses propositions.

D’ors et déjà le début du printemps ENDEL s’annonce riche en revendications et mouvements.

                                                        Montreuil le 3 janvier 2012

 

 

 

Publié dans LA CRISE

Commenter cet article