MISE AU POINT Tract du 2 11 2009

Publié le par LA CGT ENDEL

 

 

 

                                                              

APRES « LES MISES AU POINT QUI S’IMPOSENT»

 

                ET LE « ON NE VOUS DIT PAS TOUT »

 

            DES ORGANISATIONS PATRONALES

 

La CGT tient à répondre sur tous les points concernés.

On nous traite « d’illusionnistes » … 

Parfait… mais qui défend les salariés depuis des années, certainement pas certaines personnes qui défendent les employeurs et leurs méthodes…

Nous ne porterons pas l’anathème, ni la critique  sur  ces organisations  « soit disant  syndicales », qu’elles fassent leur chemin…

D’ailleurs il est étonnant que depuis des années il n’y ait aucun tract contre l’entreprise ? Tous leurs tracts sont axés contre la CGT…

          

Il est dans l’humeur du  temps de critiquer l’Organisation Syndicale Majoritaire de l’entreprise en l’occurrence la CGT avec 66 % au 1er collège et 56 % au 2e collège.

 Allez vous être dupes de cette manipulation.

Bientôt les élections vont démarrer, attendez vous à être sollicité par la Direction et ses OS de complaisances…

Déjà, dans les informations de la Direction nous retrouvons  cette dérive.

Maintenant  à la lecture de ses tracts,  nous avons l’impression d’être dans une cour d’école MATERNELLE…

Défendent - il les intérêts des salariés, on se pose la question, nous en doutons…fortement.

On nous accuse de défendre des revendications démagogiques, est-ce  démagogique de défendre nos camarades qui sont en maladie, perdent des indemnités de congés payes, ou les salariés qui ont perdu l’Article 36 sur les retraites….

Nous avons en primeur  quelques réflexions* des militants d’une de ses OS et  nous vous les livrons, elles  s’adressent  à leurs représentants.

Cela commence comme ceci …Messieurs les donneurs de leçon.

 

Quand on se veut digne représentant du personnel et de surcroît représentant d’une OS qui porte, dans son logo, la lettre D.

→ En dénigrant le travail accompli par les autres

→ En ayant la plume facile avec les frères d’armes.

→ En ayant un comportement ennemi et non allié.

→ En ayant la signature facile et complaisante (pour le bien général ?)

Quand on va trop loin dans la compromission, on est trop loin de la réalité des ouvriers. En fait, se sont eux qui payent le prix fort dans ce genre de comportement.

Et puis, démocratie rime avec justice, quand ceux que l’on incrimine demandent aux juges de trancher et que la balance, à chaque fois, penche de leur coté.

Ne serait-il pas judicieux de votre part de vous replonger dans un dictionnaire pour revoir le mot démocratique…Cesser de tirer à boulets rouges sur ceux qui gagnent, et n’entraînez pas dans votre sillage ceux qui sont près du personnel et une Organisation Syndicale respectable.

Arrêtez de vous poser en redresseurs de tort…

*A la lecture de cette mise au point, nous ne pouvons être que d’accord avec ses propos.

Puissent ces précisons aider ceux dont « la myopie intellectuelle » limite leur vision au niveau de la délation et admettre que l’activité ainsi que le travail des élus de la  CGT exigent de regarder vers de plus vastes horizons que ceux dans lesquels d’aucun voudraient les contenir.

 

N’oubliez pas Messieurs, que celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu…

 

A lire sur le blog CGT la version intégrale.

 

http://www.cgt-endel-gdf-suez.com/                                          Montreuil le 2 novembre 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article