GDF SUEZ S'engraisse ENDEL Dégraisse

Publié le par LA CGT ENDEL

EN 2008, GDF-Suez a pompé un chiffre d’affaires de 83 milliards d’euros ! Pour mémoire, le produit de l’impôt sur le revenu en France n’a été “que” de 59 milliards d’euros…

Lors du CCE du 15 décembre 2009, la Direction ENDEL a annoncé la suppression de 74 postes sur 118 sur le site de Fos sur Mer, sans licenciement contraint, sans Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), mais avec l’ouverture d’un plan social d’accompagnement qui devra être terminé le 30 avril 2010…

Maintes fois, la CGT a dénoncé le travail pour un mono-client, le manque de redéploiement dans des activités annexes et donc la concentration du personnel sur un seul site. (ex : Arcelor Mital ou Total)

La direction ENDEL et son DRH, vous demande de vous auto licencier ! L’historique d’ENDEL, sur la gestion des effectifs suite à des pertes de marché, fermetures ou suppresions d’emplois, légitime nos arguments sur la conduite qu’elle va encore appliquer !

La seule façon qu’elle connaisse pour vous faire marcher, c’est les talons de chéques !!!

Quelle utopie de vous faire croire qu’un reclassement au sein du bassin d’emploi de Fos sur Mer est possible ?
 
Endel serait-elle la seule entreprise à cumuler ses erreurs de politique industrielle et les effets de la crise ?

ENDEL a-t-il un retour d’expérience et une réelle volonté de reclassement des ouvriers ? Cela se saurait !

« Diagnostiquer, évaluer, préconiser, communiquer, négocier et accompagner », ces valeurs ne sont pas celle d’ENDEL et de son actionnaire…

La seule solution « préméditée » qu’ils vous donneront c’est la mobilité géographique, pour vous, chers collégues, et pour vos familles.

Pour sa part, la CGT a interpellé M. MESTRALLET, lors du Comité de Groupe, du 15 décembre, pour étudier les possibilités d’emplois dans la groupe, sur les périmètres concernés, et qui pourraient être offertes au personnel ENDEL.

 La CGT, lui a même soufflé l’idée d’un accord de « partenariat » entre GDF/SUEZ et ENDEL ! Un comble !!!

Votre syndicat s’efforcera à privilégier cette solution, mais contrôlera toutes les initiatives de la direction...

Nous ne pensons pas que le plan d’accompagnement social de la direction ENDEL ne visera pas à accompagner les salariés licenciés dans leurs parcours, après licenciement mais d’abord à organiser la faisabilité de ces « licenciements » !!

Soyez sur que vous allez retrouver à vos pieds, la mobilité géographique, des allocations temporaires dégressives, une cellule de reclassement fictive et peut être des aides à la formation courte…

Si vos supérieurs viennent vous demandez de partir, contacter immédiatement vos élus CGT. 

 
                            

 

 

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tioseb 28/01/2010 10:20


En savez-vous un peu plus sur le nombre de licenciements effectifs chez ENDEL depuis début janvier ?
Quelles sont les perspectives pour 2010 ?
Quelles sont les agences déclarées en difficultés ? L'activité ENDEL (hormis le nucléaire) semble être faible en ce début d'année...


Tioseb 26/01/2010 13:08


TOUT va mal... 2010 s'annonce catastophique...
Mais où s'arrêtera la chute de ce groupe ?? Le plan de départs volontaires a été signé...


ROUX 22/01/2010 18:14


il faut arreter de ce lamenter il faut reprendre l'offensive les salaries de la societe endel ne sont pas les boucs emissaires des erences de la politique industrielle de nos patrons eux ils
encaissent quoi qu'il arrive reprenons la lutte est faisons payer le grand patronnat et tous les porteurs de stock options eux ne connaissent pas la crise jusqu'a quant et jusqu'ou il faudra qu'il
nous acculent pour enfin se lever et se battre