COMMUNIQUE DE PRESSE

Publié le par LA CGT ENDEL

22 Octobre 2009

Forte mobilisation à Paris et dans les entreprises pour l’emploi et l’industrie

Aujourd’hui, à l’appel de la CGT, plus de 30 000 salariés ont manifesté à Paris lors de

la journée d’action nationale pour le développement de l’industrie et de l’emploi.

Lors de cette journée d’actions, des représentants de tout le secteur industriel

français sont venus porter leurs exigences de défense et de développement de

l’emploi pour l’industrie française.

Dans de nombreuses entreprises, des milliers de salariés ont débrayé ou arrêté le

travail pour participer à cette journée d’action nationale.

Face à la crise économique, sociale et environnementale actuelle provoquée par

un système capitaliste, basé sur la rentabilité financière à court terme où le travail est

considéré comme une simple variable d’ajustement, ces dizaines de milliers de

salariés issus de toute la France sont venus réaffirmer leur colère et leur frustration

face à des plans sociaux et à des restructurations qui ont conduit à la destruction de

centaines de milliers d’emplois dans l’industrie et qui affaiblissent le potentiel

industriel français.

Ces salariés ont également porté leurs exigences pour la mise en place d’une vraie

politique industrielle porteuse d’avenir, d’emplois, de connaissance, d’innovation et

de salaires décents répondant aux qualifications et aux besoins des salariés et des

populations

Cette journée de mobilisation décidée par plus de 600 représentants de l’industrie

lors de la l’assemblée pour l’emploi industriel du 11 juin 2009 à Montreuil est un temps

fort dans le processus de mobilisation initiée par la CGT pour la défense et le

développement de l’emploi industriel.

Le gouvernement par le biais des Etats généraux tente de reprendre la main sur les

enjeux industriels sans jamais remettre en cause le dictat de la finance sur l’industrie

et la casse des acquis sociaux.

Nous ne sommes pas dupes, derrière les beaux discours du gouvernement et du

patronat les restructurations, la casse de l’emploi, la dégradation des conditions de

travail se poursuivent dans toute l’industrie de la métallurgie.

Le développement de l’industrie est impossible sans le travail des femmes et des

hommes.

Avec cette forte journée de mobilisation, les salariés de l’industrie et la CGT

réaffirment leurs exigences pour que le travail, des hommes et des femmes, la

réponse aux besoins des populations et la réponse aux enjeux environnementaux

soient au coeur de la stratégie des entreprises.

                                                                                      Fait à Montreuil le 22 octobre 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article