ASSEMBLEE GENERALE DE GDF SUEZ DU 2 MAI 2011

Publié le par LA CGT ENDEL

Assemblée Générale de GDF Suez du 2 mai : GDF Suez doit répondre à l’exigence des salariés sur les augmentations générales des salaires dans les entreprises du Groupe !

Une Assemblée Générale des actionnaires de GDF Suez inédite !

 

Les uns étaient venus pour vanter leurs résultats, oubliant qu’ils sont le fruit de la richesse produite par les salariés, les autres venaient voter le dividende annuel, s’octroyant ainsi des hausses sans aucune mesure avec celles des salariés qui eux, perdent du pouvoir d’achat.

 

Cette année … les 5 organisations syndicales du groupe GDF Suez avaient appelé dans l’unité les élus et mandatés à participer à un rassemblement à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de GDF Suez, pour porter la question de l’augmentation générale des salaires. 

400 élus et mandatés ont répondu présents, preuve du mécontentement des salariés sur leur pouvoir d’achat.

Bravo aux camarades CGT des entreprises du groupe qui se sont mobilisés, montrant ainsi une forte participation de la CGT pour cette action revendicative sur les salaires !

Bravo aussi aux camarades CGT parisiens pour l’organisation (préfecture, restauration, sono)

Devant la présence forte des élus et mandatés représentant le mécontentement des salariés sur leur pouvoir d’achat, la direction de GDF Suez a dû recevoir une délégation intersyndicale et entendre le « ras le bol » des salariés qui exigent des augmentations salariales.

La DRH de GDF Suez s’est engagée à ce que le Président Mestrallet intervienne auprès des directions des différentes branches du groupe pour qu’elles écoutent les salariés sur la question des salaires. 

La dynamique découlant de cette initiative unitaire doit nous permettre d’obtenir partout la

réouverture des négociations salariales.

 

Tous ensemble, continuons à exiger DU CASH sur notre feuille de paie !

 

Montreuil, le 2 mai 2011

 

Publié dans GREVES ENDEL et AUTRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article