COMMUNIQUE DE PRESSE DU 22 SEPTEMBRE 2009

Publié le par LA CGT ENDEL

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 22 Septembre 2009

 

Coordination CGT

GDF SUEZ

 

 La Direction de GDF SUEZ veut empêcher, par tous les moyens, la réelle audience de la CGT 
 

La Direction de GDF SUEZ manœuvre depuis la Fusion/Privatisation GDF et Suez.

 

Ainsi la mise en place du Comité de Groupe France de GDF SUEZ ce 22 septembre avec l’élection du secrétaire et du secrétaire adjoint de cet organisme a vu l’éviction de la CGT aux postes de responsabilité.

 

Cette situation découle, notamment, de la négociation sur l’accord du Comité de Groupe France (que la CGT n’a pas signé) qui impose une répartition de 13 sièges pour la CGT, 7 pour la CFDT, 4 pour FO,
4 pour la CGC, et 2 pour la CFTC. Pourtant  la CGT représente 49% des voix, la CFDT 18% et FO 15%.

 

Déjà lors d’un dernier Conseil d’Administration le Président Mestrallet a imposé (sans aucune concertation) l’Administratrice CGC (3463 voix) au comité d’éthique alors que l’Administrateur CGT avait recueilli (17266 voix) soit 49,4% des voix.

 

De même, au Comité d’Entreprise Européen GDF Suez dont l’accord prévoit la prise en compte de la représentation syndicale issue des élections, la CGT se voit doter, par la Direction, de seulement 11 sièges sur 25 pour la France.

 

En empêchant la juste représentation, c’est le vote des salariés qui se trouvent spolié. Les relations sociales dans le groupe et dans les entreprises du groupe vont inévitablement s’en trouver altérées.

 

La CGT continuera de travailler dans l’intérêt des salariés et de ses syndiqués sur l’ensemble du groupe et des entreprises.

 

Elle continuera à revendiquer, avec les salariés, pour améliorer les conditions de vie et de travail (salaires des employés, tarif énergie et eau, chômage dans le groupe, management à la tête du client etc.). Elle continuera à dénoncer ce qui doit l’être (bonus des patrons, profits scandaleux, prix du gaz etc.). Elle continuera à agir pour faire respecter le droit syndical, notamment en s’opposant aux sanctions infligées aux salariés grévistes suite aux mouvements revendicatifs du printemps.

 

La CGT poursuivra sa démarche de rassemblement des salariés pour faire aboutir leurs revendications.

 

Avec 6,5 Milliards de bénéfices en constante augmentation, le Président doit avoir autre chose à faire, pour améliorer les conditions de vie des salariés, que de s’arque bouter à s’attaquer à la CGT.

 

Le premier respect de l’entreprise citoyenne (comme dit le Président Mestrallet) c’est le respect de la démocratie et donc du vote des salariés.

 

La CGT appelle les salariés, lors des futures élections dans les entreprises, à conforter leur vote CGT afin d’empêcher toutes les manœuvres du Président Mestrallet.

 

La Direction de GDF SUEZ, qu’elle le veuille ou non, doit accepter le vote des salariés. De très loin la CGT est la première organisation syndicale du Groupe.  

 

                  La CGT ne se trompe pas d’adversaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article