CAISSE NOIR DE L'UIMM...

Publié le par LA CGT ENDEL

Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT

Montreuil le 16 juin 2009

Caisse noire de l’UIMM suite

Plus d’un an après les premières révélations, la caisse noire de l’UIMM continue de faire parler d’elle.

D’après un article des Echos du lundi 15 juin 09 intitulé :

 

« Transparence comptable sans précédent à l’UIMM », nous apprenons que les Commissaires aux Comptes en charge de la certification des comptes de l’UIMM auraient découvert 15 millions d’euros supplémentaires dans deux associations « a priori sans activité » « Personne, à ce jour n’est capable de dire qui en est le responsable ».

Selon les mêmes sources, nous apprenons tout d’abord que du fait de la crise économique le montant de la caisse noire antigrève de l’UIMM aurait « fondu de 19% » pour atteindre 502 millions d’euros, puisque dans son patrimoine immobilier l’UIMM disposerait de 3 immeubles, d’appartements et d’une villa en région parisienne (où habite toujours l’ancien Président François Ceyrac) le tout pour un montant estimé à 32 millions d’euros.

Plus d’un an après la découverte des valises de l’UIMM, nous constatons que l’UIMM conserve une manne financière considérable. Nous ne pouvons que déplorer que ces fonds amassés dans le but de casser les aspirations et les revendications sociales des salariés de la métallurgie n’aient pas trouvé une autre utilité

que d’être dilapidés sur les marchés financierspar la nouvelle direction de l’UIMM.

Pour la FTM-CGT cette certification des comptes de l’UIMM n’exonère pas l’organisation patronale de son passé et de ses pratiques douteuses. Une fois de plus nous réitérons notre volonté que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Enfin, nous le réaffirmons la caisse noire de l’UIMM qui s’est constituée sur le dos des salariés de la métallurgie doit leur revenir.

Annexes (Source les Echos du 15 juin 2009, p.6

 

« Transparence comptable sans précédent à l’UIMM »)

Les 10 principaux donateurs de l’EPIM (la caisse antigrève de l’UIMM) en 2007

1. VALLOUREC 51 993 euros

2. PEUGEOT 49 140 euros

3. ESSILOR 47 987 euros

4. LEGRAND 38 336 euros

5. SCHINDLER 30 344 euros

6. CROWN CORK 23 157 euros

7. BOMBARDIER Transport 23 080 euros

8. SIDEL 17 420 euros

9. POTAIN 16 762 euros

10. STAUBLI FAVERGES 16 545 euros


A la lecture de ce tableau révélant les principaux donateurs à la caisse anti-grève de l’UIMM, il nous apparaît nécessaire d’effecteur quelques compléments :

·

 

Denis Gautier Sauvagnac l’ancien Président de l’UIMM, a été réélu en 2006 en tant que membre du Conseil de Surveillance de VALLOUREC.

·

 

Frédéric Saint-Geours l’actuel Président de l’UIMM, était Directeur Général d’Automobiles Peugeot de 1998 à fin 2007. Depuis il est membre du Comité de Direction Générale du groupe.

·

 

Xavier Fontanet le PDG d’ESSILOR, était Président du Comité Ethique du MEDEF entre 2000 et octobre 2007 ainsi que membre de la Commission Attali pour « La libération de lacroissance ».

POUR LA CGT ENDEL SI L'UIMM NE SAIS PAS QUOI FAIRE DE CET ARGENT, ILS N' ONT QU'A FINANCE LE CHOMAGE PARTIELLE...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rohi Gérard 09/07/2009 12:16

Je viens prendre connaissance de l'article sur la caisse noire et la participation de ma boite au financement de celle ci. Les sommes indiquées sont environ celles que verse l'entreprise comme cotisation à l'UIMM. C'est en tout cas, les infos demandés à l'expert lors de l'analyse des comptes. Par contre, je suis fort intéressé de connaitre les sources d'info. qui montre que Staubli a alimenté la caisse noire. espérant avoir une réponse, d'avance merci.
ROHI Gérard. secrétaire du C.E. CGT. Tel. prof. 04.50.65.60.60