SOUS-TRAITANCE DES CHANTIERS DE SAINT-NAZAIRE

Publié le par LA CGT ENDEL

Grève de salariés bulgares réclamant leurs salaires

jeudi 14 mai 2009,
Avec le soutien de la CGT, onze ouvriers bulgares, employés d’une société lituanienne sous-traitante des chantiers navals STX à Saint-Nazaire, sont en grève depuis dix jours pour réclamer notamment le paiement de leurs salaires.
Ils travaillent comme soudeurs à bord du paquebot en construction MSC Magnifica et effectuent 51 heures par semaine au tarif de 2,88 euros de l’heure, montant indiqué sur leur contrat. Mais l’Union syndicale multiprofessionnelle CGT affirme que "verbalement on leur a promis entre 9,50 et 11 euros". Depuis leur arrivée à Saint-Nazaire à l’été 2008, les Bulgares ne touchent "aucune indemnité de déplacement et la nourriture est à leur charge, ce qui est contraire à la législation française et européenne", affirme l’organisation syndicale qui "exige des pouvoirs publics la fin du travail forcé sur le site naval".


Contact USM CGT Saint Nazaire: André FADDA

usm.cgt.saint-nazaire@orange.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article